Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ex-acteur vedette, Bill Cosby, se retrouve aujourd'hui très isolé (archives).

KEYSTONE/AP Pool The Philadelphia Inquirer/JESSICA GRIFFIN

(sda-ats)

Les jurés, chargés de décider si la star de la télévision américaine Bill Cosby est coupable d'agression sexuelle, commenceront probablement à délibérer la semaine prochaine, a indiqué jeudi le juge. Le procès, qui en est à son 9e jour, devait durer près d'un mois.

L'ancien acteur du "Cosby Show", âgé de 80 ans, pourrait finir sa vie en prison en cas de condamnation lors de ce second procès. Il est accusé d'agression sexuelle sur une ex-basketteuse aujourd'hui âgée de 45 ans, dont il aurait abusé à son domicile de Philadelphie en 2004.

Les jurés n'étaient pas arrivés à un verdict unanime lors du premier procès en juin 2017, provoquant son annulation.

"Les dépositions dans cette affaire seront probablement terminées en début de semaine prochaine (...) Je vois clairement la fin pour la semaine prochaine", a indiqué jeudi le juge.

Plus de 60 accusatrices

Les jurés ont eu jeudi une journée très technique, avec des témoignages de toxicologues concernant le type de médicaments administrés par l'acteur à la plaignante. Celle-ci affirme qu'il lui a donné trois pilules bleues, qui lui ont fait perdre conscience, puis qu'elle est revenue à elle pour le trouver en train de lui imposer un rapport sexuel.

Bill Cosby affirme que le rapport sexuel était consenti. Ses avocats essaient de montrer que la basketteuse a inventé cette histoire par besoin d'argent.

Plus de 60 femmes ont accusé Bill Cosby d'abus sexuels au fil des années. Mais le dossier actuellement jugé est le seul dont les faits ne soient pas prescrits.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS