Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bill Cosby est accusé d'agression sexuelle.

KEYSTONE/EPA/TRACIE VAN AUKEN

(sda-ats)

Le jury du procès de Bill Cosby a suspendu jeudi soir ses délibérations. Il reprendra son travail vendredi matin. Le juge a demandé aux jurés de poursuivre leur travail bien qu'ils se soient déclarés dans l'impasse à la mi-journée.

Les délibérations ont déjà duré 39 heures, étalées sur quatre jours, sans que les douze membres du jury ne soient parvenus à s'entendre à l'unanimité sur aucun des trois chefs d'accusation. La justice américaine requiert l'unanimité du jury pour qu'un verdict puisse être prononcé.

En fin de matinée, jeudi, le jury avait indiqué au juge qu'il se trouvait dans une impasse.

Bill Cosby, rendu célèbre par la série télévisée "The Cosby Show" (1984-1992), est accusé d'agression sexuelle sur une femme, à son domicile, au début 2004. Il a reconnu s'être livré à des attouchements, mais assure que la relation était consensuelle. Il risque jusqu'à 30 ans de prison.

Plus de 60 accusations

Si la plaignante est la seule pour laquelle les faits ne soient pas prescrits pénalement, plus de soixante femmes ont également accusé le comédien de 79 ans, icône de la culture populaire américaine.

En cas d'impasse, la loi de Pennsylvanie, où se déroule le procès, permet au juge d'ordonner aux jurés de poursuivre leurs travaux. La loi ne prévoit pas de délai pour ces délibérations.

Si l'impossibilité pour le jury de s'entendre sur un verdict se confirmait, elle entraînerait automatiquement l'annulation du procès. Le ministère public aurait encore la possibilité de demander la tenue d'un nouveau procès, mais l'accusation aurait perdu son élan, face à un vieil homme qui fêtera ses 80 ans le 12 juillet.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS