Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Munich - Un deuxième écolier zurichois jugé à Munich pour tentative de meurtre a parlé mardi. Un des prévenus avait avoué et présenté des excuses il y a deux semaines déjà. Le troisième adolescent ne s'est pas exprimé depuis le début du procès en mars.
Le deuxième prévenu s'est décidé à avouer les tabassages commis le 30 juin 2009 à Munich, a indiqué mardi le service de presse du tribunal munichois qui juge les trois Zurichois depuis le mois de mars. Le garçon a déclaré qu'il aurait voulu parler plus tôt.
Il a donné sa version des événements, a indiqué à l'ATS l'avocat Christian Bärnreuther après l'audience. Le troisième prévenu n'a toujours pas parlé. On ne sait pas si son avocat va changer de stratégie après les aveux des deux autres garçons.
Nouvel avocat
Le premier prévenu a fait des aveux il y a deux semaines sur recommandation de son nouvel avocat. Ce qu'il a raconté au tribunal correspond pour l'essentiel à ce qu'il a dit aux enquêteurs après son arrestation.
Le garçon a aussi déclaré qu'il aurait voulu avouer et présenter des excuses dès le début du procès, mais son ancien avocat l'en a dissuadé. Le nouveau défenseur estime que son prédécesseur a défendu le jeune Suisse "comme un mafieux".
Les fait remontent au 30 juin 2009. Les trois adolescents zurichois ont agressé trois personnes dans un parc à Munich pendant un voyage d'études d'une classe de Küsnacht (ZH). Ils ont ensuite tabassé deux passants, dont l'un a été grièvement blessé.
Le procès se poursuit. La prochaine audience est fixée au 11 novembre avec les plaidoiries.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS