Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Vevey VD - L'architecte accusé d'avoir corrompu Jean-Claude Doriot a contesté mercredi avoir donné un pot-de-vin au municipal de Montreux (VD). Le montant de 150'000 francs prélevé a servi à spéculer sur le marché du vin, a-t-il affirmé devant le Tribunal de Vevey (VD).
"Je n'ai jamais donné d'argent à Monsieur Doriot", a martelé l'architecte, qui ne s'était pas encore exprimé durant le procès. Renvoyé devant la justice pour corruption active et octroi d'un avantage, l'architecte a enfin donné des explications sur les mouvements d'argent sur son compte, ce qu'il n'avait pas réussi à faire lorsque la police l'a interrogé au début de l'affaire.
L'architecte a indiqué avoir retiré 150'000 francs pour disposer de cash lors de transactions espérées sur des bouteilles de vin prestigieuses. Le montant n'est donc pas allé dans les poches de Jean-Claude Doriot, en charge de l'urbanisme, pour qu'il favorise la vente des Bosquets de Fontanivent à son bureau d'architecte.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS