Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Après plus de dix ans de procédure, le promoteur Carlo Lavizzari, l'ex-président de la Banque cantonale de Genève (BCGE) Dominique Ducret et son ex-directeur Marc Fues ont été acquittés. Le Tribunal de police estime qu'ils n'ont pas agi dans le but de s'enrichir illégitimement.

Ils n'ont pas non plus porté atteinte aux intérêts pécuniaires de la BCGE, a relevé vendredi le président du tribunal. Dominique Ducret et Marc Fues étaient accusés de gestion déloyale aggravée alors que Carlo Lavizzari devait répondre de complicité de gestion déloyale aggravée et d'escroquerie.

Peine de prison avec sursis

A la surprise générale, le ministère public avait finalement demandé l'acquittement de l'ex-conseiller national Dominique Ducret. Il avait en revanche requis une peine de prison avec sursis de douze mois à l'encontre de Marc Fues et Carlo Lavizzari pour gestion déloyale aggravée.

Les faits, qui remontent aux années nonante, concernent des crédits accordés par la BCGE à Carlo Lavizzari. L'accusation estimait que le promoteur avait d'entente avec les responsables de la banque dissimulé l'endettement du groupe RISA auprès de la BCGE pour masquer des comptes déficitaires de l'établissement. Il aurait agi en échange d'avantages financiers.

Les avocats des trois accusés ont démonté toutes les charges de l'accusation et demandé l'acquittement de leurs clients. Le procureur général Daniel Zappelli attend les motivations du jugement avant de se prononcer sur un éventuel recours.

ATS