Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon va se rendre en Corée du Nord, a annoncé lundi l'agence Yonhap. Cette visite représenterait le premier voyage dans l'Etat communiste d'un chef de l'ONU depuis 20 ans.

Citant une source haut placée à l'ONU ayant requis l'anonymat, l'agence de presse sud-coréenne indique que M. Ban pourrait effectuer cette visite dans la semaine, bien qu'aucune date précise n'ait été fournie. Le bureau du porte-parole de l'ONU à New York a refusé de s'exprimer sur cette information.

La source a dit à l'agence Yonhap que M. Ban était presque sûr de s'entretenir avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un. "Il est inconcevable que le secrétaire général de l'ONU visite la Corée du Nord et ne rencontre pas le chef suprême de cet Etat membre de l'ONU", a estimé la source.

M. Ban devait initialement se rendre en Corée du Nord en mai 2015, mais Pyongyang avait retiré son invitation au dernier moment.

Aucune explication officielle n'avait été donnée à l'époque, mais cela avait été interprété comme une réponse à des déclarations que Ban Ki-moon avait faites à Séoul. Il avait mis en garde le Nord contre l'augmentation des tensions dans la péninsule.

Deux visites jusqu'ici

Deux secrétaires généraux des Nations unies se sont rendus en Corée du Nord - Kurt Waldheim en 1979 et Boutros Boutros-Ghali en 1993. Ce dernier avait rencontré le dirigeant de l'époque Kim Il-Sung afin d'évoquer les tensions autour des ambitions nucléaires de la Corée du Nord.

Si elle se confirmait, il ne s'agirait pas de la première venue de M. Ban en Corée du Nord. Il avait traversé la frontière pour visiter la zone industrielle intercoréenne de Kaesong avec une délégation de diplomates étrangers en 2006, quand il était ministre des Affaires étrangères de la Corée du Sud.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS