Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'armée israélienne va reprendre dans les prochaines semaines la construction de la clôture de séparation en Cisjordanie, a indiqué jeudi la radio publique en citant les déclarations d'un officier. Ces travaux étaient interrompus depuis cinq ans.

Dans un premier temps, les travaux reprendront autour des colonies regroupées dans le secteur de Gush Etzion près de Bethléem. L'an prochain, la construction sera étendue autour de Maale Adoumim, une des plus importantes implantations de Cisjordanie située à l'est de Jérusalem, a précisé le colonel Ofer Hindi.

Pressions de la communauté internationale

Cet officier responsable de la construction de la clôture a donné ces précisions lors d'une audience devant la Cour suprême, la plus haute instance judiciaire israélienne, qui a ordonné à plusieurs reprises dans le passé de modifier le tracé de la clôture à la suite d'appels présentés par des Palestiniens.

Selon la radio, les travaux ont été arrêtés depuis cinq ans à la suite de "problèmes budgétaires" et de la multiplication des appels présentés par les Palestiniens. Le quotidien "Yédiot Aharonot" souligne pour sa part que ce gel était aussi dû aux pressions de la communauté internationale et que les responsables israéliens s'attendent à des critiques dans le monde après la relance du projet.

760 km de long

L'édification de la barrière israélienne, qui empiète sur la Cisjordanie, a commencé en 2002 à la suite d'une vague d'attentats palestiniens.

Plus de 400 des quelque 760 km prévus de barrière - constituée alternativement de barbelés, de fossés, de clôtures électroniques équipées de capteurs ou de murs de béton - ont été achevés.

Dans un avis du 9 juillet 2004, la Cour internationale de justice (CIJ) a jugé sa construction illégale et exigé son démantèlement, de même que l'Assemblée générale de l'ONU.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS