Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des policiers non armés du Hamas se sont déployés à la frontière entre Gaza et Israël pour éviter des incidents qui compromettraient la trêve, ont indiqué des sources concordantes samedi, au lendemain de tirs israéliens sur des Palestiniens dans ce secteur.

Les forces de sécurité "se sont déployées le long de la frontière de la bande de Gaza pour préserver l'application de la trêve", a déclaré Islam Chahwane, un porte-parole du ministère de l'Intérieur du gouvernement du Hamas.

"Des policiers se sont rendus vendredi soir à l'est de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, afin de protéger la vie des citoyens victimes de l'agression israélienne", a-t-il ajouté, en référence aux tirs vendredi sur des habitants du village de Khouzaa à la frontière, qui avaient fait un mort et 19 blessés palestiniens.

"Crainte de dérapages"

Le Hamas avait dénoncé "une première violation israélienne de la trêve" entrée en vigueur mercredi soir, précisant qu'il en saisirait l'Egypte, médiateur de l'accord.

A la suite de ces violences, des policiers non armés du Hamas se sont déployés dans la zone frontalière pour en interdire l'approche, en liaison avec l'Egypte, sans risquer de tirs israéliens, pour la première fois depuis la prise de contrôle de la bande de Gaza par le Hamas en 2007, selon une source proche du dossier.

"Israël a demandé à l'Egypte d'intervenir pour maintenir des dizaines de Palestiniens à distance de la frontière, par crainte de dérapages. En liaison avec l'Egypte, des membres de la police de Gaza sont venus pour éloigner les agriculteurs palestiniens", a-t-on indiqué. L'armée israélienne a, par la voix d'un porte-parole, dit être au courant du déploiement de policiers du Hamas à la frontière avec Israël.

Dans son communiqué, le bureau de M. Haniyeh précise que celui-ci a été informé par le chef des services de renseignements égyptiens d'une "réunion lundi de la partie égyptienne avec la partie israélienne pour discuter de questions relatives à la trêve, y compris la zone frontalière".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS