Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Produits laitiers: Emmi voit ses exportations mises sous pression

Lucerne - Emmi, leader suisse du produit laitier, voit ses objectifs de croissance des ventes à l'étranger mis à rude épreuve par la cherté du franc. Son directeur général Urs Riedener estime toutefois que la situation reste gérable grâce à la qualité des produits.
Avec la défection récente d'un gros client français, "Emmi, et par conséquent les producteurs suisses de fromages gruyère, emmental et appenzeller ont perdu quelques centaines de tonnes à l'exportation", reconnaît M. Riedener dans une interview parue dans l'édition du week-end du "Temps".
"Notre client a réagi de cette manière lorsque nous lui avons annoncé une hausse de prix, provoquée par le renchérissement du franc par rapport à l'euro", explique-t-il. "Ce client nous a fait comprendre que la hausse de prix, en période économique difficile, conduirait à une nette baisse des ventes de fromages qu'il considérait déjà comme des produits de niche".
Reste que les trois quarts du chiffre d'affaires (2,62 milliards en 2009) d'Emmi reposent encore sur la Suisse. Ce marché est jugé "saturé et sous pression des importations de produits meilleur marché" par le groupe qui table désormais sur sa croissance à l'étranger pour y réaliser d'ici cinq à sept ans la moitié de ses ventes.
Un objectif que M. Riedener continue de juger réaliste. "L'exportation de produits suisses de qualité, et nous avons de bons atouts à faire valoir avec nos produits, peut être développée dans les pays qui nous entourent, mais également aux Etats-Unis où Emmi réalise en ce moment une croissance à deux chiffres (soit plus de 10%)", fait-t-il valoir.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.