Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Programme scolaire de l'UDC: "dévastateur", dit Anne-Catherine Lyon

Lausanne - Le programme scolaire de l'UDC, adopté il y a une semaine, est "dévastateur", selon la conseillère d'Etat vaudoise Anne-Catherine Lyon. Elle se dit "très choquée" par l'idée de renoncer à intégrer les enfants handicapés dans les classes ordinaires.
La cheffe du Département de la formation et de la jeunesse reproche au parti de prendre toujours pour cible les plus faibles. "Après les étrangers, l'UDC franchit une limite: ils s'attaquent cette fois aux plus fragiles d'entre nous qui sont les enfants en situation de handicap. C'est terrible", a dit Mme Lyon dans une interview accordée au "Matin Dimanche".
Et la ministre de rappeler que ce qui nous lie, c'est le contrat social. Et que la constitution fédérale dit qu'une société mesure sa force au soin qu'elle prend du plus faible de ses membres. "L'UDC s'érige souvent en soi-disant défenseur des plus faibles, en fait elle n'aime pas les plus faibles".
Anne-Catherine Lyon rappelle qu'il n'a jamais été question d'intégrer 100% des enfants en situation de handicap, mais qu'il faut rester ouvert et suivre les progrès technologiques. Dans le canton de Vaud, chaque année entre 500 et 700 enfants handicapés sont intégrés dans les classes, signale la socialiste.
La ministre défend aussi le travail à temps partiel des enseignants, critiqué par l'UDC. Elle relève que le débat sur la pénurie de professeurs est très vif en Suisse alémanique. Selon la conseillère d'Etat, en supprimant les temps partiels, il n'y aurait plus assez d'enseignants à disposition.
Dimanche passé, Isabelle Chassot, la présidente de la Conférence des directeurs cantonaux de l'instruction publique, s'en était aussi prise dans les médias au catalogue de propositions de l'UDC.
Elle avait notamment affirmé que le parti "méconnaît gravement la situation réelle dans laquelle nous sommes aujourd'hui. Cette image, héritée d'un tableau d'Anker, avec le maître, baguette à la main, et les élèves turbulents au fond de la classe, ne correspond plus à la réalité de l'école"

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.