Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les propos du présidentiable américain Mitt Romney imputant aux Palestiniens la responsabilité de l'échec du processus de paix sont "inacceptables", a déclaré mardi le négociateur palestinien Saëb Erakat. Interrogé, un porte-parole du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s'est lui refusé à tout commentaire.

"Nous considérons ces déclarations comme absolument inacceptables", a répliqué M. Erakat à un commentaire de Mitt Romney selon lequel "les Palestiniens ne s'intéressent absolument pas" à la paix avec Israël.

"Personne n'a davantage intérêt à la paix que les Palestiniens parce que la paix pour le peuple palestinien et la direction palestinienne signifie la liberté et l'indépendance de l'occupation israélienne", a assuré le négociateur palestinien.

"Un problème sans solution"

Dans une vidéo filmée à son insu le 17 mai lors d'une séance de levée de fonds, et dont un extrait a été diffusé mardi, le candidat républicain explique qu'il n'interviendrait pas pour tenter de relancer le processus de paix israélo-palestinien bloqué depuis deux ans.

"Vous gérez les choses du mieux que vous pouvez. Vous espérez une certaine stabilité, mais vous reconnaissez que cela va rester un problème sans solution, et vous remettez le problème à plus tard en espérant qu'en fin de compte, d'une façon ou d'une autre, quelque chose va se produire et le résoudre", dit-il.

Soutien à Israël

Depuis le début de sa campagne, M. Romney, un mormon, n'a cessé de donné des gages de loyauté et de soutien à Israël, pays qu'il a accusé le président Barack Obama d'avoir "laissé tomber".

Dans la vidéo révélée mardi, le candidat républicain affirme que "l'idée de faire pression sur les Israéliens pour qu'ils donnent quelque chose aux Palestiniens en échange de gestes (de ces derniers) est la pire idée du monde".

M. Romney s'était déjà attiré l'ire des Palestiniens lors de sa visite à Jérusalem fin juillet, dans le cadre d'une tournée à l'étranger marquée par une succession de couacs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS