Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Appelant à un surcroît de tolérance, Angela Merkel a évoqué le "rôle crucial de l'Eglise" pour la société.

KEYSTONE/EPA/FILIP SINGER

(sda-ats)

L'Allemagne a célébré mardi dans la ville de Luther le 500e anniversaire de la Réforme. Les célébrations ont été marquées par un appel commun au pardon et à l'unité des protestants et des catholiques après des siècles de rivalité souvent violente.

Au cours de l'année qui s'achève de jubilé de la Réforme, "nous avons demandé pardon pour nos échecs et pour la manière dont les chrétiens ont blessé le Corps du Seigneur et se sont offensés mutuellement", ont annoncé le Vatican et la Fédération luthérienne mondiale dans un rare communiqué conjoint.

Parallèlement, "nous nous engageons à continuer à cheminer ensemble (... ) en quête d'un consensus substantiel pour aplanir les différences qui subsistent entre nous", ajoute le texte.

Cérémonie à Wittenberg

Le chef de l'Eglise protestante d'Allemagne, le pasteur Heinrich Bedford-Strohm, a remercié le pape pour ce geste lors d'une cérémonie organisée à Wittenberg. C'est dans cette cité allemande de Saxe-Anhalt qu'eut lieu la révolution luthérienne il y a un demi-millénaire.

Selon la tradition, c'est de la porte d'une église gothique de cette ville de l'est de l'Allemagne qu'est partie l'un des plus grands séismes théologiques du christianisme: la remise en cause de l'Eglise catholique par une critique des abus de l'institution papale et du culte des saints.

Le 31 octobre 1517, le moine et théologien Martin Luther y avait placardé sa "Dispute", plus connue sous le nom de "95 thèses", le texte fondateur de la Réforme protestante qui marque sa rupture avec le catholicisme.

Appel à la tolérance

La chancelière Angela Merkel, le président Frank-Walter Steinmeier et plusieurs responsables politiques et religieux s'y sont réunis mardi pour un office.

"Luther a enclenché un mouvement que rien ne peut arrêter (...) Il a jeté les bases d'une nouvelle compréhension de l'Homme et le développement ultérieur de la démocratie moderne", a déclaré Angela Merkel, elle-même fille de pasteur luthérien, lors d'un discours prononcé à l'hôtel de ville de Wittenberg. Appelant à un surcroît de tolérance, elle a évoqué le "rôle crucial de l'Eglise" pour la société.

Un an de commémoration

Les commémorations de cet anniversaire avaient été lancées il y a un an à Lund en Suède, où le luthéranisme fut religion d'Etat, en présence du pape François. Un fait longtemps impensable.

Les célébrations ont été marquées par des cultes, expositions et rassemblements à travers 700 villes allemandes. Elles ont attiré 3 millions de visiteurs en 2017, selon le ministère allemand de la Culture.

Mardi, des milliers de personnes se sont encore massées dans les ruelles de la petite ville de Wittenberg, sous la pluie, pour assister à la retransmission de ce culte et apercevoir la chancelière saluer la foule depuis le célèbre porche de l'église.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS