Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La SSR a déposé un recours au Tribunal administratif fédéral contre une décision de l'Office fédéral de la communication. Selon elle, l'Ofcom va trop loin en demandant à la télévision alémanique SF de verser à la Confédération la totalité de l'argent encaissé grâce à une publicité pour du vin.
SSR SRG idée suisse avait rapidement constaté d'elle-même que le spot contrevenait au droit en vigueur, a indiqué vendredi à l'ATS son porte-parole Daniel Steiner. Elle avait corrigé le tir d'entente avec l'Ofcom. De plus, l'offre illicite ne durait que "quelques secondes".
Il s'agissait de surcroît du premier spot diffusé depuis la levée de l'interdiction de la publicité pour la bière et le vin à la télévision. Pour toutes ces raisons, la SSR estime disproportionnée la décision de l'office fédéral. Grâce à son recours, elle espère au moins que le montant à verser sera nettement réduit. Les recettes réalisées avec cette pub sont de l'ordre de 160'000 francs.
L'offre était illicite, car l'adresse internet et un numéro de téléphone pour passer commande étaient affichés dans la publicité. Cette dernière attirait en outre l'attention sur une offre limitée, prix et frais d'envoi inclus.
Depuis le 1er février dernier, SSR SRG idée suisse est autorisée à diffuser de la publicité pour la bière et le vin. En revanche, les offres permettant aux consommateurs de commander ces produits immédiatement après la diffusion du spot et depuis chez eux sont interdites pour ces boissons.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS