Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La publicité à caractère politique se limitera aux cartons suspendus et aux écrans dans les bus (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Partis, comités d'initiative et de référendum ou des candidats briguant un mandat politique pourront à l'avenir utiliser les 1700 cars postaux pour faire leur campagne. Ainsi en a décidé la direction de CarPostal.

Toujours plus d'entreprises de transports publics autorisent la publicité politique, et la demande est croissante, a expliqué vendredi à l'ats Urs Bloch, porte-parole de CarPostal.

La direction de la filiale de La Poste a donc décidé début septembre d'autoriser la publicité à caractère politique dans le cadre des votations et des campagnes électorales sur les emplacements publicitaires à l'intérieur des bus postaux nationaux. Cela se limite aux cartons suspendus et aux écrans.

La publicité peut être conçue de manière à correspondre à la région en question, précise un annonceur qui vend une partie de ce type de réclame à CarPostal dans un communiqué.

Gares et trains aussi

Dans les trains CFF, ces affichages sont permis depuis un certain temps. En 2012, le Tribunal fédéral avait astreint l'entreprise ferroviaire à tolérer a priori la réclame politique dans les gares. La décision du TF concerne aussi les trains, ont indiqué à l'ats les CFF vendredi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS