Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un puissant tremblement de terre de magnitude 7,1 a secoué dimanche soir le centre du Chili, faisant 14 blessés. Le séisme a aussi provoqué l'évacuation de près de 25'000 personnes en raison d'un risque de raz-de-marée, selon un bilan des autorités.

La secousse s'est produite à 00h37 suisse, à 32 km de la ville de Talca. "Il s'agit d'une réplique tardive du tremblement de terre du 27 février (2010), selon le service sismologique national. Il faut rappeler qu'après un séisme tel que celui du 27 février, on peut s'attendre à subir des répliques pendant cinq ans", a expliqué le Bureau national des Urgences (Onemi).

Au total, 24'283 personnes ont été temporairement évacuées dans les régions de Valparaiso et de Biobio, dans le centre du Chili, notamment en raison de l'observation d'un retrait de la mer de plusieurs dizaines de mètres par endroits. L'alerte a été rapidement levée une fois le risque de tsunami écarté.

Préventif

Le porte-parole du gouvernement que l'évacuation était de caractère purement préventif et que les "observations visuelles" sur un retrait de la mer "ne sont pas corroborées par des données techniques" du Service hydrographique de la Marine, ni des organismes internationaux.

Ailleurs, certains ont évacué les zones côtières de leur propre chef, marqués par le souvenir du séisme de 2010, qui avait été suivi d'un tsunami dans la région centre-sud, faisant plus de 520 morts. Le tsunami avait ravagé un chapelet de stations balnéaires à 400 km de Santiago.

"Ceinture de feu"

La longue secousse, de près d'une minute, a précipité des centaines de personnes dans la rue à Talca, ville d'environ 200'000 habitants. Elle a aussi été ressentie dans la capitale Santiago.

Le Chili est situé sur la "Ceinture de feu du Pacifique", qui concentre environ 85% de l'activité sismique terrestre. C'est au Chili qu'a été enregistrée en 1960 à Valdivia (sud) la secousse la plus forte jamais mesurée, de magnitude 9,5. Ce séisme avait fait quelque 5700 morts.

ATS