Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Pyongyang offre deux chiens de race au président sud-coréen

Les chiens de race Pungsan sont censés avoir des qualités d'intelligence et de loyauté. Ils sont des trésors nationaux en Corée du Nord.

KEYSTONE/AP South Korea Preidntial Blue House

(sda-ats)

Le président sud-coréen Moon Jae-in a reçu en cadeau de Pyongyang deux chiens de race Pungsan, emblématique de Corée du Nord, a annoncé dimanche Séoul. Ce geste est une nouvelle illustration de la détente intercoréenne apparue depuis le début de l'année.

La Corée du Nord a offert ces deux chiens au Sud lors du sommet intercoréen de la semaine dernière, précise la présidence sud-coréenne dans un communiqué. Elle les a effectivement reçus jeudi.

Les deux animaux, qui ont environ un an, ont été remis au Sud dans le village frontalier de Panmunjom, dans la Zone démilitarisée. Pyongyang a également donné trois kilogrammes de nourriture pour chien afin de "faciliter leur adaptation", précise la présidence sud-coréenne.

Les chiens de race Pungsan -des animaux de chasse au pelage épais blanc crème et aux yeux noisette- sont censés avoir des qualités d'intelligence et de loyauté. Ils sont des trésors nationaux en Corée du Nord.

Promesses de rapprochement

M. Moon s'est rendu la semaine dernière à Pyongyang pour son troisième sommet depuis avril avec le leader nord-coréen Kim Jong-un. Ce dernier a promis à cette occasion le démantèlement d'un site balistique, s'engageant cette fois en faveur de la présence cruciale d'inspecteurs internationaux.

Et Kim Jong-un s'est dit prêt à fermer définitivement un important complexe nucléaire, mais à condition d'obtenir des contreparties américaines. Il pourrait s'agir d'une déclaration mettant fin à la guerre de Corée, qui ne s'est conclue en 1953 que par un armistice, mais aussi d'une levée partielle des sévères sanctions internationales.

MM. Moon et Kim ont aussi annoncé vouloir une candidature commune à l'organisation des Jeux Olympiques de 2032. Ils ont également promis des réunions régulières de familles divisées par la guerre ou encore un effort pour connecter leurs réseaux routiers et ferrés.

Amoureux des bêtes

L'ex-président sud-coréen Kim Dae-jung avait également reçu deux chiots de race Pungsan après sa rencontre historique en 2000 à Pyongyang avec l'ex-leader Kim Jong Il. Les deux animaux, qui avaient vécu au Grand Parc de Séoul, sont morts de causes naturelles en 2013 après avoir donné naissance à 21 chiots.

Les deux nouveaux arrivants demeureront à la Maison Bleue, le complexe présidentiel, auprès de M. Moon, un amoureux des bêtes qui possède déjà un Pungsan appelé Maru, un bâtard noir prénommé Tory et un chat nommé Jjing-Jjing.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.