Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Séoul - L'armée nord-coréenne a annoncé qu'elle mettait fin à un accord visant à prévenir toute confrontation armée avec la Corée du Sud, a rapporté l'agence officielle nord-coréenne KCNA. Cette décision intervient dans un contexte de crise aigüe dans la péninsule.
Le chef d'état-major nord-coréen, dans un message transmis aux forces armées sud-coréennes, a également prévenu d'une attaque immédiate si la Corée du Sud violait la frontière intercoréenne en mer Jaune, a précisé KCNA.
Cette annonce survient alors que Pyongyang a décidé de rompre ses relations bilatérales avec Séoul et proféré mercredi de nouvelles menaces contre le Sud.
Cette nouvelle crise entre les deux frères ennemis, séparés depuis la fin de la guerre de Corée (1950-53), a été déclenchée par la publication la semaine dernière des résultats d'une enquête internationale établissant que la corvette Cheonan avait été coulée par une torpille nord-coréenne. Quarante-six marins sud-coréens ont péri.
La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton est venue mercredi réaffirmer son soutien à la Corée du Sud qui entend "faire payer" à la Corée du Nord le naufrage de la corvette et compte demander au Conseil de sécurité de l'ONU de sanctionner de nouveau Pyongyang.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS