Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les boîtes de chaussures contenaient notamment trois pythons royaux (archives).

KEYSTONE/AP NORWEGIAN CUSTOMS SERVICE/KRISTIANSAND REGIONTOLLSTED

(sda-ats)

Les douaniers australiens ont eu du nez en ouvrant le mois dernier deux boîtes qui étaient censées contenir des chaussures. A la place de la marchandise attendue, elles renfermaient, en fait, des serpents venimeux, des araignées exotiques et des scorpions.

Cette découverte a été faite à Melbourne, dans le sud de l'Australie, dans une cargaison envoyée par la poste d'un pays d'Europe du Nord, a annoncé mardi dans un communiqué la police australienne des frontières.

Six vipères originaires d'Asie du Sud-Est, trois pythons royaux, neuf tarentules provenant d'Amérique latine et des scorpions d'Asie se trouvaient dans l'inhabituelle cargaison.

La police présente cette découverte comme une affaire grave pour la biodiversité de l'Australie, en raison des risques que présentent ces créatures non originaires de l'île.

Des investigations sont en cours pour tenter d'expliquer la présence de ces animaux vivants dans ces colis. Mais certains responsables ont estimé qu'ils étaient probablement destinés à approvisionner le marché noir.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS