Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'enquête sur le quadruple meurtre commis mercredi près d'Annecy, en France, s'est étendue vendredi au Royaume-Uni. La piste d'un différend familial financier entre une des victimes et son frère est examinée par le procureur en charge de l'affaire, Eric Maillaud.

Deux informations judiciaires, l'une pour "assassinats" et l'autre pour "tentatives d'assassinats", ont été ouvertes, a précisé le procureur. Une commission rogatoire (demande d'entraide) a également été délivrée à Londres, où des policiers français se sont très rapidement rendus, a dit M. Maillaud.

Saad al-Hilli, 50 ans, et sa femme Iqbal, originaire comme lui de Bagdad, vivaient dans une maison familiale de Claygate, dans la grande banlieue cossue du sud de Londres. Le couple a été assassiné dans sa voiture à Chevaline, dans l'est de la France, en compagnie de la mère de Mme al-Hilli.

Les deux fillettes du couple, âgées de 4 et 7 ans, ont quant à elles miraculeusement survécu à la fusillade, la plus âgée en dépit de graves blessures à la tête. Le dernier mort est un cycliste français qui semble avoir été tué car il passait par là, par hasard.

Mobile inconnu

Les policiers espèrent découvrir à Claygate des documents qui permettront de mieux cerner la personnalité du propriétaire des lieux, son entourage et les activités professionnelles de la famille al-Hilli. L'espoir est de tirer un fil, et dans le meilleur des cas de découvrir un mobile.

Saad al-Hilli avait créé la société Shtech en 2001. L'entreprise spécialisée dans le design 3D travaillait récemment dans le secteur de l'aviation civile et de l'imagerie satellitaire, selon le comptable Julian Stedman.

Musulman chiite, M. al-Hilli n'était pas réputé pratiquant et est "totalement inconnu" des services de renseignement, a précisé Eric Maillaud. Les témoignages des voisins et amis ont esquissé l'image d'un couple uni.

Quelques jours avant la tuerie, l'homme et sa famille avaient élu domicile dans un camping proche de Chevaline. Y ayant déjà séjourné, il connaissait bien la région.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS