Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un homme interpellé samedi dans le cadre des enquêtes sur une série de quatre meurtres commis près de Paris a été inculpé pour assassinat et écroué lundi soir, a annoncé le procureur de la République d'Evry, au sud de la capitale. L'homme n'a pas "reconnu" les faits malgré des "éléments à charge importants", a précisé la magistrate Marie-Suzanne Le Quéau.

Il est mis en cause dans l'enquête portant sur trois des quatre meurtres commis sans lien apparent avec une seule arme dans un périmètre de dix kilomètres dans l'Essonne (banlieue sud de Paris), en novembre dernier, février, mars et le 5 avril.

Une autre information judiciaire est ouverte pour le premier meurtre, pour lequel est déjà emprisonné un homme qui s'est dans un premier temps accusé de l'avoir commis avant de se rétracter. L'homme mis en examen lundi doit être prochainement interrogé dans ce dossier.

"Suspect très sérieux"

Cet homme, que le ministère de l'Intérieur avait qualifié dès samedi de "suspect très sérieux", avait été interpellé grâce au signalement par des témoins de la moto utilisée lors des quatre meurtres.

Deux armes de calibre 7,65 mm et des munitions ont été retrouvées lors des perquisitions ainsi qu'une douille de 7,65 mm dont l'examen a d'ores et déjà démontré qu'elle provenait de l'arme utilisée pour commettre les assassinats, a déclaré la procureure.

"Personnalité extrêmement complexe"

En revanche, il n'est "pas possible d'affirmer" que l'une des armes saisies soit l'arme du crime. "Seule l'expertise balistique permettra de le vérifier", a-t-elle précisé.

Le suspect, condamné six fois pour diverses infractions, "est calme et coopère", a affirmé son avocat, Me Laurent Servillat, évoquant "une personnalité extrêmement complexe et fragile" et qui "a eu une histoire très chaotique".

ATS