Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lausanne - Le millésime 2010 n'aura rien à envier au millésime 2009 déjà qualifié d'exceptionnel, a écrit lundi la Communauté interprofessionnelle des vins vaudois (CIVV). En revanche, 2010 est une petite année en volume.
Les vendanges ont été inférieures aux prévisions avec 20,6 millions de litres de vin blanc (21 millions en 2009) et 7,99 millions de litres de vin rouge (8 millions). Cette production correspond à la moyenne de la consommation des vins vaudois ces dernières années.
Le bilan qualitatif est bien plus réjouissant. Après 2009, "voici donc une deuxième année extraordianire", se réjouit la CIVV. La première dégustation des vins donne "un résultat fantastique" au sortir de leur fermentation alcoolique.
Proches du millésime 2009 dans les degrés, les chasselas sont aromatiques, "ronds en attaque et vifs en bouche". Les pinots et gamay ont aussi une teneur en sucre élevée. Ils présentent en bouche une structure "plus nerveuse" que le millésime précédent.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS