Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Vienne arrive en tête d'un classement sur la qualité de vie pour la deuxième année consécutive, suivie de Zurich, selon l'enquête annuelle sur les endroits où il fait bon vivre du cabinet de conseil Mercer. Genève est huitième, Berne neuvième, ex aequo avec Copenhague. Luxembourg serait de son côté la ville la plus sûre, avant Berne, Helsinki et Zurich.

Bagdad reste la ville où les conditions sont les plus difficiles. Les villes européennes représentent la moitié des cités classées aux vingt-cinq premières places, en particulier les villes allemandes et suisses avec trois représentantes dans les dix premières.

Après Vienne et Zurich, Auckland (Nouvelle-Zélande) complète le podium de la qualité de vie, suivie de Munich (Allemagne) en quatrième place, tandis que Düsseldorf et Vancouver se partagent la cinquième position.

En queue de tableau se trouvent des villes marquées par "l'agitation civile, des niveaux forts de criminalité et une relative application de la loi", explique le responsable de l'enquête, cité dans un communiqué.

On y retrouve Khartoum au Soudan, Port-au-Prince en Haïti, N'Djamena au Tchad, Bangui en République Centrafricaine qui précèdent Bagdad.

Paris trentième

Pour la France, les deux villes classées sont Paris, qui arrive à la trentième place et gagne quatre rangs par rapport à l'an passé, et Lyon, à la trente-neuvième place.

Pour les Amériques, les villes canadiennes dominent le classement. Aux Etats-Unis, New York, la ville de référence pour l'étude, arrive seulement à la quarante-septième place en terme de qualité de vie et à la soixante-huitième au niveau de la sécurité individuelle, à égalité avec Londres et Madrid.

La capitale britannique se place trente-huitième pour la qualité de vie, Madrid quarante-troisième et Rome cinquante-deuxième. En bas du classement européen se trouve Tbilissi en Géorgie (215e).

L'étude s'est portée sur 221 villes en fonction de trente-neuf éléments de qualité de vie, recouvrant notamment l'environnement politique, social et économique, mais aussi les loisirs, le logement ou l'environnement.

ATS