Dix ans après la crise financière, les banques en Suisse sont plus optimistes pour l'avenir proche. Plus de 80% des établissements misent sur une hausse des résultats opérationnels en 2018, contre 68% l'an passé, selon un sondage d'EY.

Les réglementations introduites après la crise pèsent encore sur la rentabilité de nombreux instituts. Mais la capacité de résilience dont ils ont fait preuve a dopé leur confiance, souligne le cabinet de conseil dans son baromètre des banques publié jeudi.

Parmi les 100 banques sondées, dont les entités helvétiques d'UBS et de Credit Suisse, 87% jugent le marché financier plus stable aujourd'hui qu'avant 2007. Un bon tiers (37%) croit même à la fin de "l'inflation" réglementaire, contre 11% précédemment.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.