Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Disentis - Des inconnus ont dérobé quatre cloches historiques dans des chapelles des Grisons. Les paroisses sont appelées à recenser leurs cloches et à signaler les vols à la police. Les experts s'interrogent sur les motifs des voleurs.
La dernière cloche à avoir disparu pèse 500 kilos. Elle était depuis 500 ans dans la chapelle Sogn Gagl à Medel, près de Disentis (GR), a indiqué Marcus Casutt, chef de l'office du patrimoine du canton des Grisons.
Les trois autres cloches ont été volées dans des chapelles de la région de Disentis. La police, l'office du patrimoine et les experts se trouvent face à une énigme. Selon Gerhard Spielmann, de la fonderie Rüetschi à Aarau, c'est la première fois qu'on vole des cloches en Suisse.
"Il n'y a pas de marché pour des cloches historiques, pas de prix du marché et aucune valeur artistique", souligne M. Spielmann. Voler les cloches pour le bronze qu'elles contiennent ne rapporterait dans le meilleur des cas que 8 francs par kilo.
Pour Gerhard Spielmann, il est possible que les voleurs revendent les cloches à bon marché à des paroisses pauvres dans les pays de l'est de l'Europe. Une reproduction de la cloche volée à Disentis coûterait aujourd'hui environ 15'000 francs.
Les vols ont été constatés ces deux dernières semaines. Les chapelles étant peu fréquentées, ils ont pu se produire il y a plusieurs mois déjà.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS