Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une frappe de drone américain a tué quatre membres présumés d'Al-Qaïda mardi dans le centre du Yémen, a-t-on appris de source tribale. Il s'agit de la première attaque de ce genre depuis septembre.

La voiture transportant les quatre hommes soupçonnés d'appartenir à Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) a été touchée alors qu'elle circulait sur la route reliant les provinces de Baïda et Chaboua. Le véhicule a été détruit. Quatre corps carbonisés se trouvaient à l'intérieur, a-t-on expliqué.

Aqpa a pris le contrôle de deux localités dans le sud du Yémen au début du mois. Ils ont déployé des combattants dans les rues et fait sauter la maison du commandant d'une milice locale avant de se retirer. La campagne de frappes de drones menées par les Etats-Unis a tué plusieurs dirigeants d'Aqpa et notamment son chef, Nasser al Wouhaïchi, en juin dernier.

Par ailleurs, des inconnus ont abattu mardi soir un colonel des forces de résistance du sud du Yémen, dans la grande ville portuaire d'Aden, ont rapporté les autorités locales. Les agresseurs ont tiré sur la voiture à bord de laquelle se trouvait Djalal al-Aoubali, dans le quartier de Dar Saad dans le nord d'Aden, a déclaré un responsable.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS