Quatre militaires colombiens ont été tués dans l'accident de leur hélicoptère samedi dans l'ouest du pays, a annoncé le ministre de la Défense. Ils effectuaient une opération contre le trafic de drogue.

"Nous sommes peinés par la mort" de ces quatre militaires, qui "effectuaient des opérations héliportées dans le Cauca", a tweeté le ministre Guillermo Botero. Leur hélicoptère Black Hawk a été retrouvé accidenté entre les localités de Balboa et Argelia, où sa trace avait été perdue un peu plus tôt, alors qu'il réalisait une opération contre le trafic de drogue.

Les autorités militaires ont précisé qu'une équipe d'enquêteurs spécialisés avaient été envoyée sur les lieux de l'accident pour tenter d'en établir ses causes.

Le contact avec l'hélicoptère a été perdu pour une raison inconnue alors qu'il revenait à la base militaire de Popayan, chef-lieu du Cauca. Ce département est l'un de ceux dans lesquels des dissidents de l'ex-guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), des guérilleros de l'Armée de libération nationale (ELN) et des gangs se disputent le contrôle de la cocaïne, dont la Colombie est le premier producteur mondial.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Vous avez apprécié swissinfo? Dites-le-nous

Sondage: clavier et main close up

Vous avez apprécié swissinfo? Dites-le-nous

Sondage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.