Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cédric Herrou était poursuivi pour avoir transporté des migrants de la frontière italienne jusqu’à chez lui.

KEYSTONE/AP/CLAUDE PARIS

(sda-ats)

Cédric Herrou a été condamné mardi à quatre mois de prison avec sursis pour aide à l’immigration clandestine par la cour d’appel d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Cet agriculteur du sud-est de la France est connu pour son soutien aux migrants.

Ce producteur d'olives de la vallée de la Roya a été arrêté plusieurs fois ces dernières années pour son aide aux migrants souhaitant entrer en France. "C'est le rôle d'un citoyen en démocratie d'agir quand il y a une défaillance de l'État", a déclaré M. Herrou en arrivant à la cour d'appel d'Aix-en-Provence (sud-est de la France).

"Je dirai à toutes les familles que j'ai aidées que je ne regrette rien, que je l'ai fait avec plaisir", a déclaré l'agriculteur bio. "Si l'immigration venait du nord de l'Europe, la justice n'agirait pas comme ça, il y a un racisme d'État". "On est en train de perdre les fondamentaux de ce qu'est la France. C'est une politique d'extrême droite", a encore lancé M. Herrou.

"C'est une peine d'avertissement", lui a déclaré le président du tribunal. "Ils n'ont qu'à me mettre en prison, ce sera plus simple (...) je continuerai à me battre dans la prison", a réagi Cédric Herrou.

Plusieurs arrestations

Il avait été condamné en février à 3000 euros d’amende avec sursis lors du procès en première instance au tribunal correctionnel de Nice. Lors du procès en appel, le parquet avait requis huit mois de prison avec sursis.

Cédric Herrou, âgé de 38 ans, était poursuivi pour avoir transporté des migrants de la frontière italienne jusqu’à chez lui en 2016 et organisé un camp d’accueil sauvage de réfugiés dans un ancien local désaffecté de la SNCF à Saint-Dalmas-de-Tende (Alpes-Maritimes).

Cédric Herrou a par ailleurs été mis en examen le 26 juillet pour aide à l’entrée et à la circulation de personnes en situation irrégulière après avoir été arrêté en compagnie de 150 migrants à la gare de Cannes.

ATS