Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Quatre parcs naturels régionaux ont déposé vendredi leur demande en vue d'obtenir le label de Parc d'importance nationale auprès de la Confédération. Il s'agit des parcs régionaux du Doubs (JU/NE/BE), du Jura vaudois, de Pfyn-Finges (VS) et de Beverin (GR).

L'Office fédéral de l'environnement (OFEV) va à présent vérifier si les dossiers sont complets avant de se prononcer sur le fond. C'est à la fin de l'été qu'il décidera de l'octroi du label. Avant de se prononcer, l'OFEV va envoyer des représentants sur le terrain qui évalueront les projets en lice.

Charte

Pour décrocher cette certification, les parcs doivent présenter une charte valable dix ans. Ce document règle le maintien des richesses naturelles et fixe les mesures pour en garantir la valorisation et le développement. S'ils voient leurs voeux exaucés, les parcs vont passer de la phase de création à celle de gestion qui dure dix ans.

Après cette période, une nouvelle votation populaire aura lieu afin de décider de la continuation du projet, souligne le Réseau des parcs suisses. Parmi les quatre candidats, trois ont déjà obtenu un résultat positif dans les urnes durant leur phase de création. L'OFEV indique qu'il consacrera dès 2012 dix millions de francs par année au soutien et à la promotion des parcs et des parcs candidats.

Ribambelle de parcs

Depuis le 1er janvier, 12 parcs se trouvent en phase de gestion. Au premier rang de ceux-ci, le seul "parc national" du pays, le Parc national suisse (GR).

En tout, les 18 parcs, qu'ils soient en phase de création ou de gestion, couvrent une surface de 6109 km2, soit 14,8% de la superficie nationale. Ils englobent 267 communes et comptent 306'303 habitants. Les cantons qui ont le plus de parcs sont les Grisons, pionniers en la matière, avec cinq parcs et Berne avec trois parcs.

La forte valeur naturelle et paysagère est le fondement même de la reconnaissance d'une région en tant que parc d'importance nationale, selon le site de l'OFEV. Il convient de préserver et valoriser ces caractéristiques, notamment en utilisant les ressources de manière durable.

ATS