Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Quatre personnes sur cinq portent un casque lors de sports de neige, salue le Bureau de prévention des accidents (bpa). Selon un comptage qu'il a mené, 81% des sportifs se protégeaient la tête l'hiver passé, avec des disparités régionales: 85% outre-Sarine et 67% chez les Romands.

Les campagnes de sensibilisation portent leurs fruits. Le taux moyen s'élevait à 16% durant l'hiver 2002/2003, rappelle le bpa dans un communiqué publié mardi à Berne. Actuellement, près de 2 millions de personnes skient ou font du snowboard en Suisse. Ce qui représente quelque 100'000 accidents.

Le port du casque permettrait selon le bpa de diminuer d'un tiers le nombre de ces blessures, voire leur gravité. L'organisme souligne qu'il ne faut pas seulement se protéger la tête.

Près de la moitié des personnes accidentées sur les pistes se blessent aux genoux, aux jambes ou aux pieds. Or nombre de ces mésaventures pourraient être évitées en faisant vérifier ses fixations de ski par un professionnel.

ATS