Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Quatre jeunes gens, deux hommes et deux femmes âgés de 18 à 26 ans, ont péri dans une sortie de route dans la nuit de lundi à mardi à Grolley (FR). Leur voiture a violemment percuté un arbre au terme d'un saut de dix mètres. Les malheureux n'ont été retrouvés que la nuit suivante.

La police cantonale fribourgeoise a été informée mercredi vers 01h45 que des débris d'une voiture jaunes ainsi que des traces d'une sortie de route étaient visibles à la hauteur du Parc automobile de l'armée à Grolley. Sur les lieux, les agents ont trouvé un véhicule accidenté à une trentaine de mètres en contrebas de la chaussée dans une forêt, à un endroit non visible depuis la route.

Le conducteur était à côté de l'automobile. Quant aux passagers, ils étaient prisonniers de la carcasse. L'accident s'est vraisemblablement produit lundi après 23h30, a indiqué la police cantonale dans un communiqué.

Perte de maîtrise

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'automobiliste circulait sur la route de la Broye en direction de Grolley. A la sortie d'un virage à gauche, il a perdu la maîtrise de son véhicule. Celui-ci est sorti de la route en faisant un saut de dix mètres et est entré en collision frontale avec un arbre. La voiture a encore poursuivi sa course pour s'immobiliser une vingtaine de mètres plus bas.

Les victimes sont toutes domiciliées dans le canton de Fribourg. Le conducteur, un Suisse domicilié à Fribourg, est âgé de 26 ans. Le passager avant est un Italien de 18 ans domicilié à Belfaux. A l'arrière se trouvaient une Suissesse de 20 ans résidant à Belfaux et une Portugaise de 18 ans habitant Courtepin.

Morts sur le coup

Vu la violence du choc et d'après les premières constatations, on peut supposer que les victimes sont mortes sur le coup, écrit la police. Le conducteur n'était pas sous influence de l'alcool. Pour l'heure, les causes de l'accident restent ouvertes, a précisé la police cantonale.

Trois des victimes avaient été signalées disparues mardi par leur famille. Quelque 1500 personnes ont participé dans le calme et le recueillement à une marche de soutien mercredi soir, a indiqué la police cantonale fribourgeoise. Un dispositif de circulation a permis d'éviter les perturbations. Deux personnes ont fait un malaise, dont une a dû être hospitalisée, précise le communiqué.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS