Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Quatre femmes ont été consacrées prêtresses dans la communauté hindoue à Berne début février. Cette célébration, parmi les premières au monde, constitue un pas de plus vers le sacerdoce féminin dans l'hindouisme.

Il n'existe quasiment pas de femmes prêtres hindoues, ni en Inde, ni au Sri Lanka, a indiqué à l'ats Sasikumar Tharmalingam, prêtre de la communauté Saivanerikoodam, de la maison des religions à Berne, revenant sur une information de kath.ch et de "La Liberté".

Traditionnellement, dans la religion hindoue, seules les membres de la caste des brahmanes peuvent devenir prêtres. Et les femmes pas du tout.

Sasikumar Tharmalingam, immigré en Suisse du Sri Lanka depuis 14 ans, et les membres de sa communauté se sont interrogés sur cette pratique et ont étudié les textes sacrés. Ils n'y ont pas trouvé d'indication qui justifierait cet ostracisme.

Ils ont découvert au contraire de nombreuses indications de l'égalité entre homme et femme. Un voyage en Inde et au Sri Lanka, où ils ont rencontré d'autres prêtres, les a confortés dans cette opinion.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS