Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Chaque année, plus de 7000 personnes ont des diarrhées dues à des infections d'origine alimentaire. Le manque d'hygiène en cuisine en est souvent la cause. Pour éviter de tomber malade, quelques précautions sont à prendre.

Les aliments crus contiennent naturellement des germes et peuvent être source d'infection. Il faut donc les préparer correctement. L'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) lance une campagne d'information "Préparer correctement - savourer en sécurité". L'objectif est de faire connaître quatre règles de base d'hygiène en cuisine, explique jeudi l'OSAV.

Il faut se laver les mains et nettoyer les ustensiles de cuisine, en particulier après avoir découpé de la viande, de la volaille, des poissons ou fruits de mer crus. Les germes présents dans ces aliments peuvent se propager lors de la préparation. Ils ne doivent donc pas entrer en contact avec les autres denrées.

Les aliments doivent être chauffés à une température d'au moins 70°C avant d'être consommés. Pour éviter que les germes ne se multiplient dans les aliments, il faut conserver la nourriture au réfrigérateur.

Fondue chinoise risquée

La campylobactériose, une diarrhée sévère, est l'infection bactérienne la plus répandue. Plus de 7000 cas sont annoncés chaque année à l'Office fédéral de la santé publique. Selon l'OSAV, le nombre de cas réel est plus élevé. Une grande partie des personnes atteintes de diarrhée ne se rendent pas chez leur médecin.

La traditionnelle fondue chinoise était à l'origine de 350 cas de ce genre pendant les fêtes de fin d'année. Ce plat multiplie le risque d'infection par quatre. En cause, la viande de poulet qui n'est pas cuite assez longtemps.

ATS