Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Port-au-Prince - Quatre soldats espagnols au total portés disparus depuis que leur hélicoptère s'est écrasé vendredi matin en Haïti, sont décédés, a annoncé le porte-parole de la Mission de l'ONU de stabilisation en Haïti (MINUSTAH). L'appareil s'est écrasé près de la frontière dominicaine.
"Les quatre militaires espagnols sont morts", a déclaré à l'AFP ce porte-parole, George Ola-Davies.
Leur décès a été constaté par les équipages de deux hélicoptères américains Blackhawks qui avaient été dépêchés sur les lieux, a-t-il précisé.
L'accident, qui a eu lieu à Fond Verrettes, à une cinquantaine de kilomètres à l'est de Port-au-Prince, vers 10h30 (17h30 en Suisse), est pour le moment inexpliqué, a poursuivi M. Ola-Davies.Mesure évoquée
Les dépouilles des soldats "sont toujours sur place" et seront rapatriées quand "les lieux seront sécurisés et quand les forces espagnoles seront arrivées" dans cette région montagneuse, a-t-il indiqué.
Dès le signalement de la disparition de l'appareil espagnol, un hélicoptère chilien de la MINUSTAH avait été envoyé sur zone sans pouvoir se poser, avait déclaré plus tôt le porte-parole de la MINUSTAH.
L'hélicoptère espagnol faisait partie d'un détachement indépendant des forces de l'ONU déployées en Haïti, a-t-il souligné.
Trois autres appareils espagnols avaient quitté leur porte-hélicoptère qui mouille dans la baie de Port-au-Prince pour participer aux recherches, a ajouté M. Ola-Davies.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS