Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Quelque 2000 personnes ont manifesté vendredi à New York contre les effets de la crise économique. Ils ont défilé d'une place de Wall Street, qu'ils avaient récemment occupée, jusqu'au quartier général de la police new-yorkaise (NYPD), a constaté un journaliste de l'AFP.

Cette manifestation, bruyante mais pacifique, était la plus importante depuis l'occupation il y plusieurs jours de Liberty Plaza par des manifestants opposés "au climat économique et politique actuel".

"Les banquiers tous des nazis", "les gens avant les dollars" ou encore la police de New York "NYPD protège les milliardaires et Wall Street" pouvait-on lire sur les affiches tenues par les manifestants. Ils chantaient "nous avons été vendus" sous l'oeil vigilant de nombreux policiers.

Le 24 septembre quelque 80 manifestants qui campaient depuis une semaine au sud de Manhattan avaient été arrêtés par les forces de l'ordre. Les manifestants se présentent sur le site www.occupywallst.org comme des représentants "des syndicats, des étudiants, des enseignants, des familles et des sans-emploi".

ATS