Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Colombie, second exportateur mondial de fleurs, va en expédier environ 450'000 millions, en majorité des roses rouges, pour la célébration mardi de la Saint-Valentin, a-t-on appris lundi auprès du patronat du secteur.

"Cette année, la Saint-Valentin tombe un mardi, c'est un bon jour, mais les ventes dépendront du fait que les gens sortent dehors, qu'il n'y ait pas trop de neige", a indiqué à l'AFP Augusto Solano, président de l'Association des exportateurs de fleurs (Asocolflores).

Cette année, la Colombie a exporté pour la fête des amoureux quelque 20'000 tonnes de fleurs, dont la quasi-totalité (95%) est destiné au marché des Etats-Unis.

Un dixième des exportations en 1 jour

La Saint-Valentin permet au pays latino-américain d'écouler entre 10 et 12% de ses exportations annuelles. En 2010, les ventes de fleurs à l'étranger avait rapporté à la Colombie 1,2 milliard de dollars.

Le secteur, qui fait travailler 180'000 personnes, est actuellement confronté à une réévaluation du pesos colombien (+9,23%), une situation qui pourrait affecter les exportations, selon Asocolflores.

En janvier, le patronat avait annoncé que le secteur avait perdu 20'000 emplois en raison de l'appréciation de la monnaie locale.

Près de 7000 hectares sont consacrés en Colombie à la culture de fleurs destinées à l'exportation, en premier lieu aux Etats-Unis, mais aussi en Russie, au Royaume-Uni ou encore au Japon.

ATS