Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Quelque 55 migrants en provenance d'Asie ont débarqué samedi matin sur la côte adriatique des Pouilles, au sud de l'Italie. Quatre femmes, 36 mineurs et deux nouveaux-nés figurent dans le groupe, ont indiqué les douanes italiennes.

Les migrants, dont beaucoup se disent afghans, ont été retrouvés dans plusieurs communes de la province du Salento, le talon de la botte italienne. Selon les forces de l'ordre, ils auraient débarqué à bord d'un canot pneumatique piloté par des passeurs qui ont ensuite pris la fuite.

Première assistance

Les migrants, qui sont tous en bonne santé, ont été conduits au port d'Otrante, où ils ont reçu une première assistance avant d'être conduits dans un centre d'accueil où doivent être lancées des procédures d'identification.

Les débarquements sur les côtes des Pouilles sont relativement rares, la majorité des immigrés arrivant sur les îles situées plus au sud, et à l'ouest de la péninsule, sur la route entre l'Afrique du Nord et l'Italie, notamment sur la petite île de Lampedusa. Le gouvernement italien estime à plus de 50'000 le nombre d'immigrés arrivés depuis le début de l'année à Lampedusa.

ATS