Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Environ 8500 jeunes ont commencé lundi l'école de recrues, soit un peu moins que l'an dernier (8700). Parmi eux, quelque 1600 militaires en service long et 20 femmes, a communiqué lundi le Département fédéral de la défense.

Pour empêcher que des personnes représentant un danger potentiel puissent accomplir le service, les futures recrues sont soumises à un contrôle de sécurité entre le recrutement et le premier jour de leur service militaire. Avant le début de l'école de recrue d'hiver, la troisième volée de l'année, les convocations de 95 personnes ont été annulées.

Depuis août 2011, l'armée fait passer aux conscrits un examen des risques lors du recrutement. A ce jour, quelque 795 personnes reconnues comme pouvant constituer un danger pour autrui n'ont pas été incorporées dans l'armée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS