Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La douzième édition des Francomanias de Bulle, recentrée sur un seul lieu de concert, s'est achevée samedi. Elle a attiré environ 9000 spectateurs, ont indiqué les organisateurs. Le festival de chanson française était chapeauté pour la première fois par Jean-Philippe Ghillani.

Lors des cinq soirées, le public a pu assister à 23 concerts, contre 28 lors de la précédente édition, qui avait attiré 9500 spectateurs. La nouvelle direction a décidé de changer de formule avec "un lieu unique pour tous les concerts", à Espace Gruyère. Un accent particulier a aussi été mis sur l'acoustique, a-t-elle précisé.

Parmi les artistes venus en Gruyère, on compte des poids lourds de la chanson française, tels que Brigitte Fontaine ou Hubert-Félix Thiéfaine, et des valeurs sûres comme Coeur de Pirate, Yodelice, Brigitte, Juliette ou Aldebert.

Bilan financier équilibré

Le festival, qui a débuté mardi, a également réservé une place aux Suisses, avec les Fribourgeois de Catillon et de Pony del Solle, ainsi que le Valaisan Frédéric Recrosio.

Quant au bilan financier, il est "proche de l'équilibre", selon les organisateurs. Toutefois des investissements importants ont été faits en raison du nouveau site. Les deux derniers exercices s'étaient soldés par un déficit.

Les chiffres définitifs de l'édition 2012 seront donnés dans quelques semaines, ont ajouté les organisateurs. La 13ème édition est agendée en mai 2014.

ATS