Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Parlement jurassien a salué et apporté son soutien au rapport du gouvernement sur l'unité du Jura. Le document se concentre sur la déclaration d'intention des gouvernements jurassien et bernois en faveur d'une votation pour régler la "Question jurassienne".

Les partis politiques ont souligné mercredi le travail réalisé par les exécutifs cantonaux pour rédiger la déclaration d'intention du 20 février. Chose plutôt rare, les députés ont salué l'attitude du Conseil-exécutif bernois qui a fait preuve d'ouverture selon eux. A leurs yeux, jamais le conflit jurassien n'a été si proche d'être résolu.

Importance du vote

"Il y a une réelle évolution du dossier institutionnel jurassien", a déclaré la présidente du gouvernement Elisabeth Baume-Schneider. La ministre n'a toutefois pas manqué de critiquer l'attitude des milieux antiséparatistes. "On ne refuse pas un vote sous le prétexte que la population ne l'a pas demandé".

Mme Baume-Schneider a voulu rassurer la population du Jura bernois en expliquant qu'il s'agissait de créer un nouvel Etat et non pas d'annexer une région. La création d'une nouvelle entité entraînera la disparition du canton du Jura. La "Question jurassienne" sera politiquement réglée même si l'unité du Jura n'est pas constituée.

Rauracienne

Comme le veut la tradition, c'est en chantant la Rauracienne, chant de lutte des militants jurassiens, que les députés ont conclu les débats sous le regard de Jean-Luc Bideau. Le comédien assistait à une partie des débats avec l'équipe du tournage dans le Jura du film "Win Win".

Les regards sont maintenant tournés vers le Conseil du Jura bernois (CJB) qui dira le 27 juin s'il soutient le principe d'organiser un vote. Sa position peut pencher dans un sens comme dans l'autre. Le gouvernement bernois a répété qu'il respectera l'avis de cette sorte de parlement. Un vote pourrait avoir lieu en automne 2013.

ATS