Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Düsseldorf - Le ministère public de Düsseldorf a envoyé un questionnaire à 1500 clients du Credit Suisse en Allemagne. Il cherche à savoir si les employés de la banque les ont aidés à frauder le fisc.
Ces 1500 personnes, résidant dans tout le pays, ont été désignées comme témoins, a expliqué Nils Bussee, porte-parole du ministère public de Düsseldorf, revenant sur une information du quotidien zurichois "Tages-Anzeiger". "Elles sont donc obligées de répondre".
Il s'agit de clients du Credit Suisse qui se sont dénoncés eux-mêmes. Les autorités fiscales ont transmis leurs données au ministère public. L'une des 24 questions du formulaire demande aux clients si, lors des entretiens, le thème d'une non-imposition des biens patrimoniaux a été abordé, directement ou entre les lignes.
La justice allemande a perquisitionné en juillet les locaux du Credit Suisse dans plusieurs villes pour savoir si des collaborateurs ont aidé des contribuables à frauder le fisc.
L'opération a été déclenchée suite à l'achat fin février, par la Rhénanie du Nord-Westphalie, d'un CD contenant des listes de fraudeurs fiscaux potentiels.
En plus de permettre le lancement d'enquêtes, la manoeuvre a conduit des milliers de personnes à se dénoncer. Le fisc allemand espère récupérer plusieurs centaines de millions d'euros.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS