Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Nairo Quintana (Movistar) a fait coup double sur les pentes du Blockhaus, théâtre de l'arrivée de la 9e étape du 100e Giro.

Le Colombien s'est imposé en solitaire avec 24'' d'avance sur le Français Thibaut Pinot et le Néerlandais Tom Dumoulin. Il endosse du même coup le maillot rose de leader du général après la deuxième des cinq arrivées au sommet figurant au menu de l'épreuve.

Principal rival de Quintana pour la victoire finale, le vainqueur sortant Vincenzo Nibali a lâché prise dans les derniers kilomètres et a concédé 1'00'' au grimpeur colombien. Le Valaisan Sébastien Reichenbach (FDJ), qui a travaillé pour son leader Thibaut Pinot dans l'ascension finale, a quant à lui perdu 2'28'' pour terminer 9e de cette étape longue de 149 km.

Nairo Quintana (27 ans), qui avait triomphé lors du Giro 2014, s'est offert son troisième succès d'étape dans le Tour d'Italie après les deux obtenus en 2014 justement. Au classement général, il possède 28'' d'avance sur Thibaut Pinot et 30'' sur Tom Dumoulin. Vincenzo Nibali pointe quant à lui au 5e rang, à 1'10''.

Une moto provoque une chute collective

Une moto de carabiniers, garée sur le côté de la route, a provoqué le chaos au pied de l'ascension du Blockhaus. Elle a sorti du jeu les deux leaders de l'équipe Sky, alors que Steve Morabito a été touché aux genoux. La chute a concerné une quinzaine de coureurs, parmi lesquels les deux chefs de file de la formation britannique, le Britannique Geraint Thomas qui a perdu plus de cinq minutes à l'arrivée et l'Espagnol Mikel Landa, relégué à près de 27 minutes. La moto, à l'arrêt sur le côté gauche, a été heurtée dans un premier temps par le Néerlandais Wilco Kelderman, qui a été contraint à l'abandon. Kelderman a passé des radiographies qui ont mis en évidence une fracture à un doigt de la main gauche.

D'autres coureurs ont été blessés à titre divers dans cette chute survenue à 14 kilomètres de l'arrivée. Thomas a été touché à l'épaule droite principalement, Landa au côté gauche (coude et cuisse). Le Britannique Adam Yates souffre de contusions et écorchures sur le côté droit (épaule, flanc), le Valaisan Steve Morabito a été touché notamment aux genoux. Un troisième coureur de l'équipe Sky, le Biélorusse Vasil Kiryienka a été blessé au coude droit.

Le bilan, catastrophique pour la formation britannique, a accablé ses dirigeants. "Cette moto ne devait pas être là", a réagi le manager Dave Brailsford. "Je suis sûr que le motard le savait. On ne va pas aller plus loin mais il faut se demander pourquoi c'est arrivé." Le Néerlandais Tom Dumoulin, qui a pris la troisième place de l'étape, s'en est tiré in-extremis: "Je ne sais pas ce que cette p... de moto faisait là. J'ai réussi à l'éviter de justesse. J'ai eu la chance d'être à la droite de Kelderman. On dit que ça arrive mais ça ne devrait pas arriver", a souligné le coureur néerlandais de l'équipe Sunweb après l'arrivée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS