Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bogota - Quinze membres de la guérilla colombienne de l'ELN ont péri vendredi dans un bombardement de l'armée dans une zone rurale du département d'Arauca, à la frontière orientale avec le Venezuela. C'est ce qu'ont annoncé des sources militaires.
L'armée de libération nationale (ELN, guévariste) est la deuxième guérilla de Colombie avec environ 2500 combattants, selon des estimations officielles.
Il y a deux semaines, les chefs de cette guérilla ont estimé que le nouveau gouvernement de Juan Manuel Santos avait semé de nouveaux obstacles sur la voie d'une reprise du dialogue de paix en rejetant toute intervention d'un tiers, qu'il s'agisse d'une organisation non gouvernementale ou d'un pays.
Ce bombardement survient deux jours après l'attaque la plus meurtrière contre les forces de l'ordre depuis l'arrivée au pouvoir de M. Santos, le 7 août. Quatorze policiers ont péri dans une embuscade tendue par la principale guérilla du pays, les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), dans le sud.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS