Toute l'actu en bref

Un relais mixte 4x400 m en athlétisme et le basketball 3 contre 3 figurent parmi les 15 nouvelles épreuves introduites au programme des JO de Tokyo 2020. "Nous faisons un grand pas en avant vers l'égalité hommes/femmes à travers un programme qui marque également notre rapprochement vers des sports jeunes et urbains", a déclaré le directeur des sports du CIO, Kit McConnell.

Afin de se rapprocher de ladite parité et de rajeunir son programme, le CIO a également introduit un triathlon mixte, une épreuve de BMX freestyle et une épreuve par équipes mixtes en tir à l'arc tout en remplaçant des épreuves masculines par des épreuves féminines en boxe, en canoë ou en tir.

Parmi les autres épreuves nouvelles, figurent également en natation un relais mixte 4x100 m 4 nages, une épreuve par équipes mixtes en judo et le Madison hommes et femmes en cyclisme sur piste.

En voile, où le nombre d'épreuves reste le même, le catamaran mixte Nacra est remplacé par un multicoques à foils et en tennis de table est ajoutée une épreuve de doubles mixtes. Ces nouvelles épreuves "n'auront pas besoin de nouvelles installations", a précisé M. McConnell.

Le CIO avait déjà innové en annonçant l'introduction aux JO de Tokyo de cinq nouveaux sports, le karaté, le surf, l'escalade, le skateboard et le baseball/softball.

Le nombre d'épreuves total à Tokyo sera ainsi porté à 321 contre 306 à Rio et 302 à Londres en 2012. Deux nouveaux sports avaient été introduits à Rio par rapport à ceux de Londres, le rugby et le golf, hommes et femmes. Il faut ajouter aux 321 épreuves les 18 épreuves liées aux 5 nouveaux sports introduits.

Bonne nouvelle pour l'athlétisme

Le 4 x 400 m mixte en athlétisme constitue une belle opportunité pour la Suisse, dont la fédération concernée investit grandement dans les relais. "Tokyo sera le point d'orgue de la carrière de certain(e)s de nos meilleur(e)s athlètes de 400 m et 400 m haies, et la nouvelle génération arrivera à maturité", observe Laurent Meuwly, le coach en charge du nouveau relais dames 4 x 400 m, qui a appris la nouvelle vendredi. "Cette décision va encore dynamiser nos deux projets féminin et masculin de 4 x 400 m. En outre, le relais mixte ajoute une touche spectaculaire et permettra à plus de petites nations d'être compétitives."

Chez les femmes, la Suisse dispose déjà de plusieurs talents potentiellement concernés, comme Lea Sprunger, Yasmin Giger, Sarah Atcho ou encore Selina Büchel. Chez les hommes, deux ou trois coureurs se profilent mais il doivent encore hausser leur niveau.

ATS

 Toute l'actu en bref