Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Prison à vie assortie de l'internement à vie. Le Tribunal régional du Jura bernois-Seeland a prononcé vendredi cette peine contre un ressortissant ivoirien reconnu coupable d'assassinat ainsi que de viol et de tentative de viol sur deux autres victimes à Bienne.

"C'est un prédateur sexuel avec un risque de récidive", a souligné le président du Tribunal régional Maurice Paronitti, en qualifiant l'accusé d'extrêmement dangereux. Le magistrat a dressé le portrait d'un homme manipulateur et sans scrupule. "Cet homme est totalement incurable", a-t-il affirmé. Cette sanction est la plus sévère du code pénal suisse.

Empreintes et ADN

L'accusé a toujours nié avoir tué une prostituée brésilienne dans son studio à Bienne en octobre 2010, malgré la présence de ses empreintes sur le couteau ensanglanté. Son sperme avait aussi été retrouvé sur le corps de la femme.

"Le mobile du prévenu était futile et égoïste, guidé par l'argent", a déclaré le président du tribunal qui siège à Bienne. Le magistrat a qualifié la mort de la prostituée d'une insoutenable cruauté. Au cours du viol et de la tentative de viol commis avant l'assassinat, ce sans-papiers a brutalisé et humilié ses deux victimes.

Pour le tribunal, il y a eu une gradation vers le pire en quelques semaines allant de la tentative de viol à l'assassinat. La justice n'a trouvé aucune circonstance atténuante et qualifié la faute du prévenu d'extraordinairement grave.

Pas de thérapie

"Tout pronostic est totalement pessimiste et sombre", a déclaré le président en évoquant l'internement à vie. Une peine de réclusion ne suffit pas à écarter le danger que représente cet homme pour la société. Les deux expertises lui attribuent des troubles de la personnalité ainsi qu'une forme de psychopathie.

Ce sans-papiers ne sera pas renvoyé dans son pays d'origine, car il y représente également un danger.

ATS