Toute l'actu en bref

De nombreux lecteurs potentiels se sont déplacés dans les locaux provisoires de la rédaction de Republik, à Zurich, pour souscrire à un abonnement. La plupart des futurs abonnés ont toutefois fait la démarche en ligne.

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

La coopérative journalistique alémanique "Project R" va pouvoir lancer son magazine en ligne Republik. Les responsables du projet ont réuni mercredi en quelques heures les 750'000 francs qu'il leur restait à récolter en enregistrant plus de 3000 abonnés.

Après avoir réuni 3,5 millions de francs depuis l'automne dernier grâce à des investisseurs, "Project R" a rempli mercredi la condition que ces derniers avaient fixée à l'équipe: faire porter le capital de départ à 4,25 millions de francs grâce au soutien financier des futurs lecteurs. L'opération a été lancée sur Internet en début de matinée. Le compte y était déjà en début d'après-midi.

En versant 240 francs au projet, les lecteurs potentiels deviennent automatiquement membres de la coopérative. Le magazine publie trois articles de fond par jour. Le lectorat ne se limite pas forcément aux abonnés. Ces derniers peuvent faire suivre les textes à leurs amis.

Noms des investisseurs

Il fallait 3000 abonnés pour atteindre l'objectif financier. Leur nombre dépassait allègrement les 3500 en fin d'après-midi, selon le compteur en ligne du site. Certains se sont même déplacés dans les locaux provisoires de la rédaction, situés dans un hôtel de la Langstrasse à Zurich, pour souscrire à leur abonnement.

Les noms des grands investisseurs n'ont pas encore été rendus publics. Ce sera le cas lorsqu'ils auront tous relu et signé l'accord finalisé il y a quelques jours, indique à l'ats Susanne Sugimoto, membre de la direction de Republik.

Rédaction et lecteurs majoritaires

Republik se veut indépendant et exempt de publicité. Son équipe est composée d'une dizaine de journalistes et de spécialistes en matière de start-up, de communication, d'organisation et d'informatique.

Les responsables de la plate-forme journalistique se donnent cinq ans pour atteindre la rentabilité. Cette période nécessitera un investissement total de 7 millions de francs.

Ce projet alémanique est organisé en coopérative dont les lecteurs détiendront environ 40% des actions. Les collaborateurs contrôleront un peu moins de 40% et les investisseurs environ 20% du capital, le but étant qu'aucun groupe d'intérêts ne soit susceptible de prendre le pouvoir à lui seul.

www.republik.ch

ATS

 Toute l'actu en bref