Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les locataires devraient bientôt connaître leur consommation détaillée d'eau et d'énergie grâce à un nouveau modèle de décompte (photo symbolique).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Les locataires devraient à l'avenir connaître exactement leur consommation d'eau et d'énergie. L'Office fédéral de l'énergie a en effet présenté mardi un nouveau modèle de décompte individuel qui assure la transparence tout en incitant aux économies.

Les locataires ont tout intérêt à être facturés plus précisément, a déclaré devant la presse à Berne Olivier Meile, responsable du domaine Bâtiment-technologie à l'OFEN. On est déjà habitué à payer moins pour sa consommation d'électricité. Il doit en aller de même pour le chauffage.

Dans les maisons familiales, les frais d'énergie et d'eau peuvent varier considérablement d'un appartement à l'autre. Cela dépend essentiellement du comportement des personnes. L'énergie consommée pour le chauffage peut varier d'un facteur 3 et même d'un facteur 8 pour l'eau.

Selon une enquête de l'Association suisse pour le décompte des frais de chauffage et d'eau (ASC), la facture pour un appartement de surface comparable peut aller de 687 francs à 2032 francs, alors que la moyenne des coûts se situe à 1202 francs.

Transparence et équité

Le décompte individuel des frais d'énergie et d'eau (DIFEE) garantit une répartition individuelle des frais généraux pour l'alimentation en chaleur, en froid et en eau de bâtiments locatifs et administratifs comptant plusieurs unités de consommation. "Ce système garantit transparence et équité et constitue une incitation pour une consommation responsable des ressources", selon Patrik Lanter, président de l'ASC.

Ce nouveau modèle sera utilisé dès 2018 pour les nouvelles constructions. Mais il n'a rien d'obligatoire et constitue seulement une recommandation. L'obligation d'établir un décompte est réglementée de différentes manières selon les cantons. Le nouveau modèle devrait harmoniser les pratiques.

Il remplace les deux anciennes directives de la branche concernant le décompte individuel des frais de chauffage et d'eau (DIFC) et le décompte individuel des frais d'eau (DIFE). Il est ainsi recommandé de présenter des décomptes comportant des graphiques et des chiffres faciles à comprendre, qui donnent rapidement une vue d'ensemble aux habitants. Chaque ménage pourra aussi comparer sa consommation à la moyenne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS