Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sydney - L'Australie va organiser un référendum national pour l'introduction dans la Constitution du pays d'un paragraphe sur la reconnaissance des Aborigènes, a annoncé lundi la Première ministre Julia Gillard. Cette suggestion est intervenue près de trois ans après la présentation d'excuses publiques aux premiers habitants du pays.
"Le gouvernement Gillard s'est engagé à renforcer les relations entre les Australiens indigènes et les Australiens non indigènes, en organisant un référendum à ce sujet", a-t-elle dit.
L'Australie est face "à une occasion qui ne se présente que tous les 50 ans", avec un parlement favorable et le soutien de la population, a ajouté Mme Gillard. "Nous sommes arrivés au pouvoir en sachant que des changements étaient nécessaires, sur un plan émotionnel, et pratique", a-t-elle aussi dit.
"La reconnaissance des Australiens indigènes - Aborigènes et peuples du détroit de Torrès - dans la Constitution australienne est la prochaine étape de ce voyage", selon elle.
Ce référendum sera le premier organisé en Australie depuis 1999, lorsque les Australiens avaient rejeté la proposition de faire de l'Australie une République. Sur les 44 référendums depuis 1901, huit seulement ont reçu l'approbation des citoyens.
Julia Gillard a indiqué qu'il était primordial de construire un consensus avant la tenu du vote, qui ne se déroulera pas avant au moins un an. Un groupe d'experts va examiner le sujet et rendre son rapport d'ici la fin de 2011.
En février 2008, le Premier ministre travailliste Kevin Rudd avait présenté les excuses de l'Australie aux Aborigènes, premiers habitants du pays, pour les injustices qu'ils ont subies pendant deux siècles, dans un discours historique prononcé devant le Parlement.
Sur les 22 millions d'Australiens, 470 000 sont aborigènes. Les taux d'emprisonnement, de chômage et de grave maladie sont bien plus élevés chez eux que chez les autres Australiens.
Un homme aborigène vit en moyenne 11,5 ans de moins qu'un Australien non indigène et une femme 9,7 ans de moins.
Les premiers peuples d'Australie ont "une place unique et spéciale" au sein de la nation, et les efforts du gouvernement ne pourront être couronnés de succès que s'ils sont accompagnés de respect et de reconnaissance pour les Aborigènes, a souligné Julia Gillard.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS