Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La réfection complète du tunnel routier du Gothard, entre 2020 et 2025, ne nécessite pas la construction d'un second tube. C'est la conclusion émise par le Conseil fédéral, qui étudie plusieurs options et devrait présenter une proposition encore en 2011.
Un deuxième tube, qui coûterait 2,023 milliards de francs et qui accroîtrait la capacité de l'axe du Gothard, exigerait une modification de la constitution et ne pourrait pas être terminé d'ici au lancement des travaux de réfection, écrit le gouvernement dans un rapport transmis vendredi, en réponse à un postulat d'une commission du Conseil des Etats.
Le tunnel devra être fermé durant 900 jours pour sa réfection. Il doit être mis en conformité avec les normes de sécurité, a expliqué la ministre des transports Doris Leuthard. Les travaux porteront essentiellement sur le faux plafond, mais il s'agira aussi de rénover la ventilation ainsi que les installations d'évacuation des eaux, et d'élargir l'espace utile.
Deux options privilégiéesLe Conseil fédéral privilégie deux options. La première prévoit une fermeture de deux ans et demi d'affilée pour un coût de 650 millions de francs, sans la gestion du trafic. La deuxième envisage une fermeture de 280 jours par an, le tunnel restant ouvert entre fin juin et mi-septembre. Les travaux dureraient trois ans et demi et coûteraient 752 millions
Les coûts totaux oscilleront entre 1,2 et 1,4 milliard, a indiqué le directeur de l'Office fédéral des routes. Vu l'importance nationale et internationale du Gothard, la gestion du trafic durant la réfection jouera un rôle essentiel. Il s'agira de proposer des itinéraires de substitution pour le transport de personnes et de marchandises.
Troisième plus long du mondeEn service depuis 30 ans, le tunnel du Gothard avait été franchi par plus de 159 millions de véhicules à fin 2009. D'une longueur de 16,9 km, il est le plus long tunnel routier des Alpes et le troisième au monde.
A l'époque, sa construction avait coûté 686 millions de francs. Les coûts d'entretien annuels s'élèvent à quelque 20 millions et ceux d'exploitation à environ 12 millions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS