Toute l'actu en bref

Les joueurs de NHL seront-ils présents aux JO 2018 de PyeongChang ? La réponse devrait enfin tomber d'ici la fin avril, a assuré René Fasel, le président de la Fédération internationale (IIHF).

"J'espère que nous trouverons un compromis dans les deux à trois prochaines semaines. Et à la fin avril, nous devrons savoir si la NHL sera présente ou non", a relevé le Fribourgeois, interrogé par l'agence AP.

Selon René Fasel, il ne faut plus tarder car les équipes nationales ont besoin de planifier les Jeux, et éventuellement de prévoir un plan B en cas de renoncement de la NHL. La Suisse est évidemment concernée, elle qui aligne une quinzaine de joueurs dans la ligue nord-américaine.

Les joueurs de NHL sont généralement motivés à l'idée de se rendre en Corée du Sud. "Chacun veut être de la partie", a par exemple relevé jeudi Alexandr Ovechkin, la superstar russe de Washington. De son côté, la NHL est beaucoup plus réticente, elle qui exige des compensations financières du CIO.

Gary Bettman, le patron de la ligue, a ainsi répété cette semaine "qu'en cinq éditions des Jeux olympiques, la NHL n'en avait tiré aucun bénéfice". Du coup, le dirigeant a laissé entendre plusieurs fois que la NHL pourrait ne pas autoriser ses joueurs à se rendre à PyeongChang.

La NHL semble beaucoup plus intéressée aujourd'hui par la Coupe du monde, événement qu'elle organise elle-même et dont la troisième édition a eu lieu à Toronto en septembre dernier. La prochaine compétition de ce type pourrait avoir lieu en 2020.

ATS

 Toute l'actu en bref