Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Kinshasa - Un chef d'une milice congolaise, accusé d'avoir dirigé l'attaque contre des villages où 500 personnes ont été violées fin juillet-début août dans l'est de la République démocratique du Congo, a été arrêté ce mardi dans cette région. Une enquête judiciaire contre lui a été ouverte.
Le colonel Mayele, chef d'état-major du groupe de miliciens Maï-Maï Cheka, a été arrêté ce matin lors d'une "opération militaire" de la Mission de l'ONU en RDC (Monusco), "en collaboration" avec la justice militaire congolaise, a déclaré à l'AFP un porte-parole de la Monusco.
"Il est actuellement détenu à Goma", le chef lieu de la province du Nord-Kivu, a ajouté le porte-parole, sans préciser les circonstances exactes de son arrestation. L'homme a été appréhendé au Nord-Kivu et transféré à la justice militaire congolaise, précise un communiqué de la Monusco.
Le colonel Mayele est accusé par l'ONU d'avoir dirigé une coalition d'au moins 200 combattants Maï-Maï et de la rébellion hutu des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), qui ont violé jusqu'à 500 personnes, dont des enfants, fin juillet-début août, dans 13 villages du territoire de Walikale, selon l'ONU.
Son arrestation a été saluée par Margot Wallström, experte de l'ONU pour les violences sexuelles dans les conflits, qui se trouve actuellement à Kinshasa après avoir passé quatre jours dans l'est du pays.
"C'est une victoire pour la justice, particulièrement pour les nombreuses femmes qui ont souffert des viols et d'autres formes de violences sexueles", a-t-elle déclaré dans un communiqué. Lors de ses déplacements, elle avait souligné l'importance d'arrêter et de punir les auteurs des violences sexuelles.
Depuis mi-septembre, l'armée congolaise mène des opérations dans le territoire enclavé et couvert par la forêt de Walikale, contre les FDLR et le groupe Maï-Maï Cheka, qui ont multiplié les attaques contre les civils cet été.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS